PICTURES FOR ORCHESTRA – ORCHESTRE DANZAS (Création 2016)

© Christophe Charpenel

Jean-Marie Machado révèle une suite de neuf histoires, véritables mosaïques écrites pour les solistes de Danzas, suivies de quatre mélodies célèbres réinventées et enchantées.
Pianiste et compositeur au parcours atypique, Jean-Marie Machado dirige depuis 2007 l’orchestre Danzas. Il construit Pictures for Orchestra comme une suite de neuf “Free wheels” rendant hommage à chacun des musiciens de l’orchestre. Quatre autres tableaux créent un lien entre cette musique actuelle nouvelle et font référence à des compositeurs et musiciens qui lui sont chers et qu’il a rencontrés dans sa carrière d’artiste.

LINE UP

Jean-Marie Machado – piano, arrangements, compositions
Didier Ithursarry – accordéon
Jean-Charles Richard – saxophones baryton et soprano
Stéphane Guillaume – flûtes
Elodie Pasquier – clarinettes
Cécile Grenier et Séverine Morfin – violon alto
François Thuillier – tuba
Guillaume Martigné – violoncelle

SONS

VIDEO

L’AMOUR SORCIER (Création 9 avril 2019 au Centre des Bords de Marne dans le cadre de la Biennale de Danse du Val-de-Marne)

Variations musicales & chorégraphiques inventives d’après l’oeuvre de Manuel De Falla et Gregorio Martinez Sierra
Compositions et arrangements de Jean Marie Machado pour l’Orchestre Danzas
Chorégraphie de Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou de la compagnie Chatha


© Bertrand Pichene

Après avoir exploré l’eau dans L’Esprit de l’Eau, Jean-Marie Machado s’attaque au feu avec L’Amour Sorcier. Célèbre ballet-pantomime, L’Amour Sorcier, composé en 1915 sur le livret de Georgio Martinez Sierra, est l’histoire d’une gitane pourchassée par un revenant. C’est son ancien amant et fiancé qui vient troubler son amour avec son nouvel amant. Jeteuse de sorts pratiquant la magie blanche et la magie noire, aux douze coups de minuit, Candela se met à danser autour du feu pour chasser le fantôme. Mais rien n’y fait. Elle imagine alors un autre stratagème et demande à son amie Lucia de séduire le fantôme. Pendant que celui-ci a l’attention détournée par la jeune beauté, Candela peut enfin se livrer à son nouvel amour.
La danse, la notion de rituel, et le chant sont de parfaits éléments pour allier chorégraphie et musique. Pour cette nouvelle création, le pianiste et compositeur Jean-Marie Machado s’est tourné vers la compagnie de danse Chatha pour travailler sur l’oeuvre de Manuel De Falla. Musique et danse s’unissent pour former une création originale rendant hommage au compositeur espagnol mort il y a plus de 70 ans.

LINE UP

L’Orchestre Danzas
Jean-Marie Machado (piano), Cécile Grenier et Séverine Morfin (violons altos), Guillaume Martigné (violoncelle), François Thuillier (tuba), Didier Ithursarry (accordéon), Jean-Charles Richard (saxophones), Elodie Pasquier (clarinettes), Stéphane Guillaume (flûtes), Stracho Temelkovski (percussions), Karine Serafin (voix)

La Compagnie Chatha
Stéphanie Pignon, Gregory Alliot, Phanuel Erdmann, Johanna Mandonnet, Fabio Dolce, Sakiko Oishi (interprètes)

Scénographie/lumières Xavier Lazarini
Sonorisation Gérard de Haro
Costumes Aïcha M’Barek

Production
Cantabile / Compagnie Chatha
Coproductions
Centre des Bords de Marne du Perreux-sur-Marne, La Briqueterie/Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne, L’Arsenal de Metz, La Scène nationale de Mâcon, Théâtre des 4 saisons à Gradignan

L’ESPRIT DE L’EAU, concerto pour piano, tuba et orchestre symphonique- CRÉATION AVEC L’ONDIF – 2017 au CdbM 

Suite en cinq tableaux pour Piano et Tuba solistes et orchestre symphonique.

I. Larmes éveil du fleuve Céleste

II. Brume invisible

III. Danse sur le jardin de givre

IV. Feuilles de neige en équilibre

V. Saga des vagues

L’eau, comme élément fondateur, impose sa présence vitale en chacun de nous. De l’unique à l’étendue, d’états et de corps variables, l’eau invente un monde sonore à chaque instant, comme une musique naturelle. Elle est la mer de notre imaginaire intérieur. Que de plus motivant pour le compositeur que de l’approcher avec le monde Symphonique ? Donner à la musique la présence de «l’esprit de l’eau» et créer une sculpture sonore, une promenade sensitive. Le souffle, l’air, second élément essentiel de cette thématique, fait évoluer l’élément aquatique d’un état à l’autre. Le duo Piano-Tuba, intégré à l’Orchestre Symphonique, écrin imaginaire sensible, est l’acteur privilégié de ces variations.

LINE UP

Jean-Marie Machado – piano
François Thuillier – tuba
Bastien Stil – direction d’orchestre
Les musiciens de l’Orchestre National d’Île-de-France 

VIDEO

Tous droits réservés - Cantabile 2015 - contact(at)jeanmariemachado.com